La SCAAP KIWIFRUITS se rassure face au gel grâce aux systèmes de protection

Depuis quelques semaines, le développement et l’ouverture des bourgeons dans les vergers marquent l’arrivée du printemps. Une période parfois délicate pour les producteurs qui doivent faire face à des gelées nocturnes.

En ce mois d’avril, les vergers de kiwis n’ont pas été épargnés par les températures négatives. Toutefois, les producteurs ont pu lutter efficacement contre le gel grâce à un système d’arrosage des bourgeons : ceux-ci sont arrosés d’une fine couche d’eau qui, en gelant, va libérer de la chaleur à l’intérieur du cocon de glace et protéger ainsi les futures récoltes. « Cette technique fonctionne très bien à condition que les températures ne descendent pas trop bas, au-delà de – 5°C »,explique François Lafitte, Président de la SCAAP KIWIFRUITS de France.

Cette méthode s’est avérée efficace dans la Vallée de l’Adour, où les températures ne sont pas descendues en dessous de -2/-3°C, épargnant ainsi les vergers de kiwis. François Lafitte se dit soulagé : « La SCAAP KIWIFRUITS de France table sur des volumes similaires à l’an passé, voire en légère baisse (peut-être 5%). Au contraire de nombreux confrères, nous sommes passés au travers. »